Démission du gouvernement : une nouvelle dose de libéralisme !

Publié le

Hollande et Valls font leur crise d’autorité, ils veulent mettre la totalité du gouvernement derrière leur marche suicidaire qui emmène le pays droit dans le mur de l’austérité. Ils n’ont pas supporté les critiques de Montebourg et de Hamon de ce week-end !

Valls pourrait demander à Gattaz, président du MEDEF, de faire le nouveau gouvernement pour être sûr que personne ne conteste leur choix.

Cette volonté d’aligner tout le monde derrière eux, dans des choix politiques qui mènent à l’appauvrissement de la population, à l’explosion des inégalités, au chômage est très inquiétante et renie complètement les 60 engagements qu’Hollande avait énumérés lors de sa campagne pour rompre avec la force de la finance.

Tant mieux si des voix dissidentes se font entendre mais il est grand temps maintenant que toutes celles et ceux qui refusent cette politique se mettent autour d’une table pour agir pour rassembler la gauche, le peuple de gauche pour une autre politique. Une politique en faveur des services publics, du redressement social, du logement, de l’emploi, de la transition écologique, d’une nouvelle démocratie …

La seule critique ne suffira pas à enrayer la crise politique qu’à faire naître l’obstination dogmatique de Hollande et Valls, il faut maintenant agir et se rassembler pour d’autre choix à gauche et être en capacité de répondre aux mauvais coups qui risquent d’être annoncés dans les jours à venir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article