Non aux sanctions des syndicalistes

Publié le

Demain, je serai avec les camarades de la CGTFAPT à Nice à 14H rue Gounod pour soutenir le militant syndical qui doit passer en conseil de discipline pour "prises de paroles récurrentes et illégales".

Et oui, vous avez bien lu ... A la poste, les salariés doivent se taire.

Ne laissons pas sanctionner les militants qui défendent le droit du travail face à une direction qui n'a qu'une volonté : détruire la solidarité en entreprise et interdire la prise de parole et le militantisme syndical.

La chasse aux syndicalistes continue, c'est lamentable et c'est bien la démocratie qui est en danger !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article