Les restos du coeur ont 30 ans !

Publié le

Il y a 30 ans, Coluche avec quelques amis lançaient l’idée de faire une cantine gratuite permettant d’utiliser les restes des grandes surfaces et servir 2 à 3000 repas.

30 ans plus tard, la campagne hivernale de son association a dépassé le million d’inscrits et va servir plus de 130 millions de repas. Est-ce que Coluche apprécierait ces chiffres ? Je n’en suis pas sûre.

Dans les Alpes-Maritimes, les chiffres sont aussi très inquiétants, ce sont plus de 900 000 repas qui vont être distribués et 10% d’inscrits supplémentaires dans les bénéficiaires. Est-ce que Monsieur Ciotti pense que ces personnes sont des profiteurs ?

Une enquête de la CAF estime que les Alpes-Maritimes est le département le « reste à vivre » est le plus petit de France parmi les plus démunis à cause du coût du logement. Le secours populaire l’aurait évalué à 3,20€ par jour et par personne contre 5,60€ en France.

Cette pauvreté dans notre département n’épargne aucun endroit, le littoral comme le haut pays. Le Secours Populaire d’ailleurs essaie de répondre à ce fait en organisant des dépôts de colis chez des particuliers.

L’explosion de la pauvreté dans notre département comme partout en France et en Europe est alarmante. De nouveau, dans notre pays, des gens souffrent de la faim.

Comment accepter dans un pays riche comme le nôtre que cette année, 440 000 enfants en France étaient touchés par la pauvreté !

Personne ne doit s’habituer à ces chiffres annoncés par tous les médias en cette fin du mois de novembre et puis ensuite oubliés. En revanche qui osera parler partage des richesses, augmentation des minimas sociaux, des allocations logement dans le cadre d’une grande réforme fiscale ?

Les restos du coeur ont 30 ans !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article