Leonetti n'est pas resté Charlie longtemps !

Publié le

Leonetti n'est pas resté Charlie longtemps !

Une semaine après l'émotion des marches ou rassemblement hommage aux victimes des attentats, Jean Leonetti refuse au musée Peynet l'affichage en vitrine des dessins de Cabu, Wolinski, Tignous et Charb.

Le musée Peynet, un musée dessins humoristiques était bien le lieu idéal pour rendre hommage à l'œuvre de ces caricaturistes assassinés. Et bien non, à Antibes, on peut faire l'expo mais pas trop la montrer.

Et bien, nous, militants communistes avons souvent rencontré ces dessinateurs et otre vitrine est disponible pour leur dessin.

Nous avons d'ailleurs sorti un numéro spécial du Patriote avec des dessins de Wolinski et Tignous et nous sortirons une affiche de la fête du château avec un dessin de Wolinski.

La liberté d'expression, d'exposition, d'impertinence est fondamentale et je regrette fortement que cette liberté effraie le Maire UMP d'Antibes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article