Samedi : solidarité aux migrants à la frontière

Publié le

Samedi : solidarité aux migrants à la frontièreSamedi : solidarité aux migrants à la frontière
Samedi : solidarité aux migrants à la frontièreSamedi : solidarité aux migrants à la frontière

Samedi matin, nous avons fait une conférence de presse avec les militants communistes de Menton, de Sospel, de la Roya au poste frontière à Menton pour exprimer notre solidarité aux migrants. Les communistes mentonnais et de le Roya y sont tous les jours pour transmettre leurs besoins aux personnes qui veulent aider.

J'ai exprimé la colère du PCF au sujet du mépris du gouvernement socialiste et des propos de l'UMP local et départemental au sujet des ces réfugiés, victimes des guerres, des passeurs, des dictateurs et maintenant du cynisme et de l'égoisme de l'Europe et de le France en particulier.

Ces migrants ont risqué leur vie en traversant la méditerranée et le France serait incapable de leur proposer un accueil pour faire valoir leur droit de réfugié.

La France est un pays qui diminue son nombre de demandeurs d'asile, la France autrefois terre d'asile et des droits de l'homme est un des pays d'Europe qui a le moins d'immigration.

Alors ne cédons pas au discours de peur, que la France ouvre vite la frontière à Menton, ouvre la caserne désaffectée de Roquebrune pour permettre aux associations de travailler et permettre l'installation d'un vrai centre d'orientation et d'accueil de ces réfugiés.

Pour tous ceux qui m'envoient des messages d'insulte en n'osant pas dire mon nom mais en disant "la blanche", je leur réponds rapidement. Oui je suis blanche, française, européenne avec des convictions politiques de solidarité, de justice sociale, de paix, qui ne supporte pas la pauvreté ni en France, ni en Europe, ni dans le monde et qui combat un système d'inégalités où les richesses s'accumulent et ne sont plus jamais partagés. Aucune insulte ne m'intimidera et n'altèrera mes convictions. Et que tous ces courageux égoïstes et racistes des réseaux internet prennent le temps d'entendre ces messieurs et dames expliquées leur histoire au Soudan, en Erythrée, au Mali, ....

Par bonheur, sur place, la solidarité de la population des Alpes-Maritimes est conséquente. Beaucoup de personnes apportent, vivres, vêtements, produits d'hygiène .....organisés avec beaucoup de soin par la croix rouge française et italienne. Des amis antibois de la croix rouge sont présents tous les jours.

L'après midi, je suis allée soutenir les familles de migrants à Vintimille.

Que le gouvernement répond vite aux urgences de ces réfugiés, cette situation n'a que trop duré et que l'Europe montre un visage humain tant au sujet de la Grèce qu'au sujet des migrants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article