Compte-rendu du Conseil Municipal du 10 juillet 2015

Publié le

Compte-rendu du Conseil Municipal du 10 juillet 2015

Ce conseil municipal a été marqué par le retour des haineux du FN. Ils étaient presque tous présents sauf une, Chevalier que l’on ne voit plus depuis un certain temps. Et oui, les élus FN ne sortent que quelques mois avant des élections, c’est comme le mouches sur le formage, le FN n’est attiré que par les élections.

Ils ont déposé 2 motions : une sur le stationnement en demandant plus de gratuité alors qu’ils ont voté au conseil précédent les augmentations des tarifs des parkings souterrains. Et une autre qui ressemble à un vieux scénario de série B américaine qui passe sur une chaîne câblée à minuit en décrivant l’épouvantable insécurité qui règne à Antibes Juan-les-Pins avec évidemment quelques tirades racistes au milieu et surtout un tissu de mensonges qui essaie de créer un parallèle entre les déjections canines, des cambriolages et combat de rue…. Cette motion demandait le recrutement de fonctionnaires de police alors que durant la séance précédente du conseil, le même élu explique que les fonctionnaires sont un coût et qu’il faut arrêter d’en recruter. Voilà toutes les incohérences, les mensonges que peuvent raconter les élus FN.

Le conseil municipal a pu alors commencé avec une délibération de soutien au maintien de l’académie de Nice dans ses limites actuelles. Le FN regrette que cette mesure de suppression de l’académie de Nice n’ait pas pour objectif de supprimer des postes de fonctionnaires. Le PS n’a pas participé au vote, un peu géné d’être du même parti que le gouvernement et approuve l’idée de rationalisée les moyens.

J’ai voté la délibération mais avec mes raisons. Mon intervention « Je suis évidemment pour le maintien de l’Académie de Nice dans ses limites actuelles c’est-à-dire les Alpes-Maritimes et le Var pour une raison essentielle, la nécessite de maintenir des services publics de proximité.

Cette délibération fait partie des grandes manœuvres politiciennes de la droite de ce département.

En effet, cette délibération oublie de dire l’essentiel, pour garder l’académie, il faut aussi garder les fonctionnaires et là je n’ai jamais vu de délibération du type « soutien au maintien des fonctionnaires d’état de l’académie de Nice ».

Et c’est bien le gouvernement précédent qui a considérablement allégé les rectorats de leurs salariés en appliquant la RGPP.

Alors sauver l’académie de Nice va aussi avec stopper les politiques d’austérité du type RGPP à la mode

« Les républicains » et MAP (Modernisation de l’Action Publique) à la mode PS.

Je vous rappelle aussi qu’il n’a jamais été autant supprimé de postes de fonctionnaires que durant le quinquennat Sarkozy et il est difficile de parler de cette délibération sans citer l’article du JDD de ce week-end qui explique qu’il y aurait 50000 postes de fonctionnaires non pourvus.

Je voterai la délibération pour le titre et pour vous rappeler la nécessité d’emplois publics pas seulement pour lutter contre le chômage mais aussi pour répondre aux besoins. »

Je suis intervenue au sujet des décisions du Maire. « Au sujet des arrêtés 5-6-7 :

Ce sont 3 arrêtés qui demandent l’annulation de permis de construire alors qu’ils représentent presque 150 logements sociaux, construction d’intérêt général pour notre ville et pour un droit essentiel, le droit au logement pour tous.

Ces procédures vont malheureusement retarder les chantiers et donc la livraison des logements sociaux.

Alors je vous pose une question.

Est-ce que la ville prévoit la demande de pénalités aux responsables du retard de livraison de logements sociaux ? »

Le Maire m’explique qu’il est difficile de distinguer les différentes attaques contre les permis de construire donc il ne le fera pas.

Ensuite plusieurs délibérations ont été voté sur les actions menées en faveur des personnes handicapées, des mesures de prévention sur les conduites addictives, des conventions avec des associations sportives…

Le débat s’anime de nouveau au sujet du PEDT (Projet Educatif de Territoire), le projet qui marque la fin du principe de gratuité de l’Ecole. Les NAP seront payantes à la rentrée de septembre, c’est indiqué clairement dans cette délibération. Mon intervention « Le seul intérêt du PEDT est d’obtenir une aide financière de la CAF (260 000 €). Ce n’est pas rien dans le cadre d’un décret sur les rythmes scolaires qui a pour vocation essentielle la territorialisation des financements de l’éducation.

On nous demande de voter un avant-projet sans nous expliquer comment il va devenir vrai projet.

Je ne commenterai pas les horaires des NAP, je pense que c’est la moins mauvaise solution qui est appliquée ici. Mais ce PEDT dit clairement que les NAP sont payantes.

Alors oui, le PEDT n’est pas le seul responsable de cette rupture d’un principe fondamental, la gratuité de l’école pour toutes et tous.

Si les NAP sont considérées et effectuées comme des éléments éducatifs importants pour les enfants, il est fondamental qu’elles restent gratuites pour ne pas encore creuser les inégalités ou les divisions de notre société.

La suite de ce document, c’est une suite de terme un peu ronflant pour plaire aux instances de l’éducation nationale où l’on peut mettre ce que l’on veut. Je ne commenterai pas ce jargon qui est très loin des préoccupations actuelles du monde éducatif »

Je suis la seule à voter CONTRE la fin de la gratuité de l’Ecole. Et oui, le PS qui faisait signer des pétitions sur la gratuité de l’Ecole en juin a voté Pour les NAP payantes en juillet. Surprenant non ???

En suite arrive le débat sur le budget supplémentaire, qui pose la question de qu’est-ce que l’on fait des excédents budgétaires de l’année 2014.

Mon intervention « Ce budget supplémentaire n’est qu’un jeu d’écriture pour la fameuse gestion tranquille d’Antibes Juan-les-Pins, pour permettre des provisions et mettre quelques millions d’euros de côté et avoir un compte administratif 2015 en excédent.

Je ne suis pas d’accord avec cette stratégie politique, je l’ai dit lors du compte administratif, lors du budget primitif, je continue à le dire !

Surtout quand dans cette stratégie, il y a un nouveau report ou une annulation des travaux au groupe scolaire Jean Moulin alors que le quartier continue à se peupler et il serait grand temps de réfléchir dans ce quartier à améliorer l’accès aux services publics, la mairie annexe et la poste qui sont petitement logées.

Je sais que la dotation de l’état baisse d’une façon importante et ça aussi, c’est un choix lamentable. Mais il y a aussi la folie des banques et des emprunts dits toxiques qui nous coûtent cher.

Les débats avec les créanciers sont ouverts en Europe actuellement. Il me semble que mettre de l’argent de côté dans un budget de la ville pour rembourser les dérapages d’un emprunt structuré (environ 2 millions d’euros), cela ne s’appelle pas de la gestion tranquille mais un comportement scandaleux des banques qui se gavent d’argent publique au détriment de la nécessité de satisfaire les besoins de la population. »

J’ai voté Contre

J’ai aussi voté CONTRE le paiement du stationnement Avenue Philippe Rochat. Mon intervention « Je ne suis pas favorable à cette zone de paiement du stationnement pour une raison essentielle, la proximité de la gare. En effet, il est essentiel pour notre territoire, de faciliter l’accès aux transports en commun et ce quartier est proche de la gare SNCF et de la gare multimodale. Les places gratuites dans ce quartier participe à avoir moins de voiture de l’autre côté de la voie ferrée, c’est plutôt bien !

Une dernière remarque, les décisions sur le stationnement ne peuvent être prises avec le simple avis des commerçants comme c’est le cas ici.

Les riverains non commerçants, les usagers des transports en commun sont quand même sacrément concerné »

Au fait au sujet de la cohérence politique, le FN a voté Pour la délibération qui agrandit la zone payante de stationnement. …

J’ai voté les délibérations sur le Bus-Tram en posant quelques questions. Mon intervention « Tout d’abord, dans la délibération 15-2, il y a des clauses si abandon du bus-tram. Rassurez moi, vous n’avez pas l’intention d’abandonner ce projet ?

Plus sérieusement, j’ai des doutes sur l’obligation de tout concéder à la CASA ces travaux si structurant pour Antibes. Je ne suis pas sûre que cela soit une garantie d’efficacité dont ce secteur a besoin.

A la lecture des documents, je constate que les travaux comprennent un « busage de vallon ». Tant mieux en espérant qu’il sera dimensionné correctement.

En revanche, au milieu de tous ces travaux, la ville glisse encore des caméras de video-surveillance pour 6000 €. Peut-être pour observer les bouchons ?

En effet, pour conclure. Tout le monde savait que ce rond-point de s3 moulins allait être une zone de gros travaux et donc difficile à gérer au niveau de la circulation.

Mais vraiment, l’idée de l’entonnoir au péage de l’autoroute est une vraie galère et crée des bouchons sur l’autoroute très importants et à des créneaux horaires plus importants qu’avant.

Et oui, dans les Alpes-Maritimes, on a le triste privilège de payer à 30 km/h et parfois de rouler à 1 km/h.

Alors n’y a-t-il pas moyen de faire autrement à cette sortie d’autoroute ? »

Aucune réponse sur la dangerosité des bouchons créés sur l’autoroute à cause de l’entonnoir d’après péage.

J’ai voté pour l’acquisition d’une parcelle de terrain par la SACEMA, pour l’achat de terrains SNCF et RFF pour un futur parking.

J’ai voté pour l’achat d’un local à La Fontonne pour permettre une meilleure installation des services publics de proximité. A l’occasion de cette délibération, le FN toujours pas parti contrairement à d’habitude s’est livré à une grande tirade de haine pour expliquer que la quartier de la Fontonne était un quartier totalement décadent, où règnait le chaos, les racailles. Que c’était une zone de non droit.

Le Maire s’étonne de tous ces mensonges énumérés dans une délibération anodine. L’élu Fn lui coupe la parole et là, le ton monte où le Maire Jean Leonetti lui fait une leçon de respect et menace de lui couper le micro s’il utilise comme cela !

J’ai voté CONTRE la vente de l’ancien siège de la SACEMA. Mon intervention « J’ai de grands doutes sur l’intérêt de cette vente. Je ne suis pas très favorable en général à la vente des biens de la ville sans étude sérieuse d’autres solutions comme par exemple, logements d’urgence, salle pour les jeunes du quartier, espace associatif …. »

Il semblerait que la majorité n’est pas non plus complètement convaincue de vendre ce bien et Le Maire explique que si la vente ne se réalise pas, ce n’est pas très grave.

Pour termine, je me suis abstenue sur la délibération concernant les prix junior et jeune méritant.

Commenter cet article