Et aujourd'hui, quoi de neuf ?

Publié le

Et aujourd'hui, quoi de neuf ?

Et oui, c'est souvent une question que je me pose dans une journée. Et cela commence par la lecture de la presse locale et les réseaux sociaux.

Aujourd'hui, pas de surprise :

- un show à Vallauris organisé par la Maire et son équipe qui continue à pleurer sue l'Etat des finances de la ville de Vallauris mais qui rassure tout l monde en disant qu'elle continue les investissements en caméra de vidéosurveillance et en recrutement de policiers municipaux. Et oui les dépenses utiles pour elle, c'est cela. Comme d'habitude, elle refuse de répondre aux questions de personnes un peu contestataire et c'est tout !

Et oui, ce n'est pas comme si Vallauris souffrait d'un indispensable besoin de logements sociaux, de transports en commun, de nouveaux quartiers qui pourrait être un élargissement de Sophia-Antipolis, d'une relance du tissu associatif, de politique culturelle.....

Pas un mot non plus sur son adhésion à l'UDI depuis son élection, de son élection au conseil départemental où l'on peut se demander à quoi elle sert, en fait de l'oubli de ses propos de campagne. Pas un mot non plus sur le décret plage et son application, ni sur la privatisation avec l'accord du Sous-Préfet de la plage du Mirandole. Mme Salucki est elle aussi une fervente du commerce de luxe et du privilège des riches de tout acheter !!!!

- autre nouvelle : le vieux Le Pen ne digère pas son éviction de l'élection régionale, ne supporte pas le mercato opportuniste d'été de Bettatti et de Vardon, tous à la recherche d'une indemnité d'élu. il souhaite construire une liste dissidente au FN avec l'aide de Schénardi. Et oui, ils sont tellement haineux eu FN qu'ils se détestent même entre eux ! Ils sont prêts à tout pour un poste !

- dernière nouvelle du jour : Giudicelli, sénatrice de salon "Les Républicains" découvrent la misère des migrants à Vintimille avec des amis à elle qui ont été troublés par les conditions de vie des migrants. Je vous rassure, ils ont faits comme leur copains de droite, ils ont commencé par rencontrer la police mais ils n'ont rien dit sur l'indispensable ouverture d'un centre d'hébergement et d'orientation en France , à l'ancienne caserne de Roquebrune. Non leur empathie ne peut pas aller jusqu'à la solidarité et des solutions.

- sur les réseaux sociaux, Castaner et le PS continuent à vouloir faire de la Côte d'Azur une nouvelle Californie et ne disent rien de l'attitude du Sous-Préfet qui préfère le commerce à l'application de la loi littoral.

Quant à moi, je travaille sur le pacte de rassemblement pour une région de Gauche et Ecologique : une discussion très riche avec une association culturelle et une association sportive dans mon bureau qui veulent travailler avec nous pour des initiatives sport et culture, pour que les gens se rencontrent. Ces débats sont encore les effets de la fête du château.

Des rencontres au MIN avec des gens qui font vivre les circuits courts avec une collaboration directe avec un GAEC du moyen pays. Producteur qui veut éviter la grande distribution et consommateur qui veut payer un prix normal pour manger bien.

Encore une riche journée sans incantation sur l'intervention citoyenne mais avec des rencontres de gens partenaires.

Peut-être est-ce cela faire de la politique autrement ?

Et en plus, je vais manger une bonne côte d'agneau !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article