Nouvelles d'été...

Publié le

Nouvelles d'été...

Dans la torpeur et la chaleur de l'été les caprices des riches continuent.

Ces derniers jours, les médias font semblant de s'émouvoir des caprices d'un roi qui voudrait privatiser une plage et ne pas se mettre de sable sur les pieds en bétonnant l'accès de sa majestueuse villa à la plage.

Oui ils ont raison, c'est lamentable et nous devons rappeler que l'argent ne permet pas de tout acheter. La mer, le littoral et son accès est un bien commun.

Le sous-préfet a trouvé un autre motif pour privatiser la plage : la sécurité du roi et de ses invités.

C'est pour moi, une nouvelle preuve que l'abolition des privilèges est encore une lutte d'actualité.

Au fait pour la sécurité du roi, je lui conseille de louer à prix d'or le Fort de Brégançon qui est vacant et laissé à l'abandon.

Au fait, personne ne crie au scandale quand le Cap d'Antibes est privatisé pendant 2 jours pour permettre la soirée de l'AMFAR à l'Hôtel Eden Roc où là aussi pour des raisons de sécurité on privatise l'accès au Cap d'Antibes.

NON, l'argent ne permet pas de tout acheter et voir le sous-préfet, représentant de l'Etat céder aussi facilement aux caprices de l'argent est vraiment désolant !

Et au fait, le permis de construire de la villa respecte-t-il la loi littoral ???

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article