Le chaudron ne gronde plus !

Publié le

Le chaudron ne gronde plus !

AAA fermée, le résultat de l’obstination de la majorité municipale.

Depuis des années, le Maire Jean Leonetti nous vante les mérites de la Délégation de Service Public comme la panacée de la gestion des équipements publics. Il nous explique maintes et maintes fois que cela ne coûte rien à la Ville, que c’est facile à reprendre si le gestionnaire a des difficultés, que c’est la Ville qui impose son cahier des charges…. Il était même allé avec son 1er Adjoint Eric Pauget nous dire qu’avec une gestion en DSP de la salle de sport, elle n’allait rien coûter en fonctionnement à la Ville.

Depuis le début des débats, les élus communistes disaient qu’un tel investissement public (environ 29 millions d’euros) pouvait être gérer par la ville et au service des habitants de cette Ville par une régie municipale. A cette époque, en 2013, on nous accusait de dogmatisme !

En 2014, après un premier bilan de gestion du délégataire qui était déjà bien décevant et surtout qui ne répondait pas aux demandes de la Ville. Le Maire et son Adjoint s’obstinaient et vantaient encore les mérites de la gestion privée.

Et maintenant, plouff ! Le Maire nous parle d’une régie pour la gestion de la salle qui est fermée en ce moment et cela à quelques jours de la rentrée sportive. Et oui, le Maire aime beaucoup citer Antibes comme la ville championne de quelque chose. Et bien là, nous sommes bien champion d’une superbe salle fermée pour raison d’absence de gestionnaire.

Ce fiasco est encore une fois la preuve que l’obstination libérale de la gestion privée pour un bâtiment public n’est pas la meilleure solution. Je resterai très attentive à la suite de cette histoire car il serait vraiment très dommageable de retomber dans le travers de la gestion privée en laissant la gestion de la salle aux financiers des Sharks.

Commenter cet article