Hier à Peillon

Publié le

Hier à Peillon

J'ai répondu à l'invitation de l'association "les amis du rail" à Peillon pour parler de l'avenir du rail, de l'aménagement du territoire et en particulier le déplacement dans les vallées avec la ligne Nice - Tende-Vintimille - Cuneo.

Ni la droite, ni l'Extrême-droite, ni le PS n'étaient présents pour entendre les revendications des cheminots, des usagers, des habitants des vallées. Il faut dire que ni le département de Ciotti, ni la métropole d'Estrosi ne veulent sortir un euro pour rénover cette ligne de chemin de fer. Ils ont refusé de participer au Contrat Plan Etat Région et il faudrait faire confiance à Estrosi pour diriger la région. Foutaise !

Mes camarades, élus du Paillon et de la Roya étaient présents, tout comme les élus à la région PACA : Jean-Yves Petit (EELV) et Gérard Piel (FDG).

Voilà comment on construit un projet régional pour la liste "Pour une région coopérative, social,, écologiste et citoyenne" :

- écouter les associations, les salariés, les usagers

- ouvrir les débats

- proposer des réponses aux besoins de la population.

Le développement du transport ferroviaire dans notre département est fondamental, remplacer les trains par les bus n'est pas une solution mais un pas de plus vers la négation des problèmes de pollution et de saturation des réseaux routiers.

Les tarifs attractifs sont aussi possibles avec le train (exemple la carte ZOU). C'est un problème de volonté politique et de partage des richesses.

les problèmes techniques de la voie Nice-Cuneo sont assez simples à résoudre, le nerf de cette bataille est l'argent et les choix qui seront faits.

Notre choix est pour nous évident : le ferroviaire, le droit au déplacement pour tous, la fin de l'austérité et une volonté farouche de préserver et même développer le service public du chemin de fer la SNCF.

Ne laissons quiconque démanteler un si bel outil public qu'est la SNCF et imposons lui de revenir à la notion de service public et d' aménagement du territoire.

L'après-midi à Mouans -Sartoux, j'ai rencontré le comité de défense de la ligne Nce-Vintimille-Cuneo.

Là aussi, débat, écoute, respect des habitants. Le tunnel de Tende a besoin d'être rénové pour améliorer la liaison France-Italie et éviter les drames mais en aucun cas ce tunnel doit devenir une autoroute de camion au détriment du développement de la voie ferrée..

Alors oui, la liste Pour une région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne portera ces projets et j'invite tous les candiidats à débattre sur l'aménagement du territoire : transports, logement....

Tout cela demande de sortir de l'austérité !

Commenter cet article