Vendredi, dans les rues d' Antibes

Publié le

Vendredi, dans les rues d' Antibes
Vendredi, dans les rues d' Antibes

Vendredi, le PCF/FDG avait appelé au rassemblement contre la banalisation du FN, pour rétablir la vérité.

" Le Parti Communiste membre du Front de Gauche a appelé à ce rassemblement pour dire NON à la banalisation de l’extrême-droite et du Front National, NON à la banalisation des idées nauséabondes qu’il véhicule, NON aux mensonges, NON au racisme, à la discrimination et aux inégalités !

Nous refusons aussi que notre ville d’Antibes devienne une agence de recrutement pour le maire de Fréjus.

Nous réfutons l'idée de banalisation colportée avec la complicité des médias, par un député avocat ou un journaliste Maire.

Il nous faut rétablir la vérité et stopper les mensonges.

- Le FN est le parti qui bat le record du nombre d'élus mis en justice

- les postes au FN se transmettent en famille de père en fille et petite-fille. Le FN est tenu par un clan !

- Le FN est contre le droit au logement pour tous, contre les services publics, contre l'emploi de tout fonctionnaire.

- Le FN est le parti de la censure, opposé à l'expression libre des artistes et de la jeunesse

- Le FN asphyxie les associations à vocation sociale

- Le FN est un parti qui ne cherche que des postes d'élus et puis ensuite on ne les voit plus auprès de la population.

Le FN, c'est l'austérité généralisée considérablement aggravée par le racisme, le sectarisme et le refus de l'égalité des droits.

Voici la vérité sur ce parti et voilà l'objet de notre rassemblement de vendredi.

Commenter cet article