Antibes : trop de sujets oubliés !

Publié le

Antibes : trop de sujets oubliés !

J’ai lu avec intérêt l’entretien de Jean Leonetti, député – maire d’Antibes – président de la CASA et du Symisa à la presse locale. J’ai beau avoir cherché, je n’ai rien trouvé sur deux questions qui sont prioritaires pour beaucoup de nos concitoyens, l’emploi et le logement. Nous comptons 16% de chômeurs malgré la technopôle, plus de 25% de jeunes sont en recherche d’emploi et aucune allusion à cette galère que vivent des milliers d’Antiboises et d’Antibois. Près de 3 500 familles de la CASA, dont plus de 2 000 antiboises, ont effectué des demandes de logement social et la CASA continue de dérouler un programme qui ne répond pas à la loi SRU qui exige 25% de logements sociaux.

Autre aspect juste effleuré le commerce. Il n’y a rien sur la multiplication des zones commerciales dans notre département et sur le territoire de la CASA, comme la zone des Clausonnes qui jouxte notre commune, l’hyper Leclerc à Vallauris, les deux terrains qui sont séparés de quelques dizaines de mètres route de Grasse face à Darty et près de la CAF, sans compter le doublement prévu de la surface de Carrefour, l’installation d’un Carrefour Market à la Fontonne… Il ne faut pas s’étonner de voir se multiplier dans les vitrines d’Antibes et Juan les Pins les panneaux « à vendre » ou « à louer ».

Enfin, le drame du 3 octobre a été rapidement évoqué tout comme les 42 procès-verbaux établis contre les infractions le long de la Brague et qui n’ont pas été suivis d’effet par la justice. Je souhaiterais que le député- maire relance les procédures.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article