Carton rouge de la semaine

Publié le

Carton rouge de la semaine

Désolée, je ne résiste pas à l'envie de mettre mon carton rouge de la semaine à Pierre Gattaz, patron du MEDEF.

Et franchement les raisons ne manquent pas. Il était évidemment l'invité de plein de médias ce week-end pour expliquer que la loi El Khomri était très bonne dans sa première formule.

Il tire la sonnette d'alarme et alerte les députés qu'il faut arrêter d'amender cette loi.

Dans ces interviews où il voudrait se faire passer pour un homme modeste et bienfaisant il déclare et "menace de tourner le dos au dialogue social si la CGT et FO ne renoncent pas à leur culture de lutte des classes et à leur vision caricatural de l'entreprise".

Il se permet de faire un chantage sur les négociations de l'assurance chômage !

Au fait, c'est le même qui en début de semaine expliquait que "tous ceux qui sont passés par le Panama ne sont pas des fraudeurs" et pour défendre le patron de la Société Générale qui a menti sous serment à une commission parlementaire, il expliquait qu'il ne fallait pas faire l'amalgame entre la fraude fiscale et l'utilisation du Panama.

Et bien si cela n'est pas une culture de lutte de classe, cela ressemble bien à de la culture de l'amas du gain !

Alors M. Gattaz, pas de leçon ! Un peu d'humilité. Vos amis, grands patrons avaient promis de créer un million d'emplois avec le CICE et le CIR qui ont coûté la bagatelle de plus de 44 milliards d'euros d'argent publique. Où sont-ils ces emplois ? Alors taisez-vous et partagez les richesses crées par les salariés !

Commenter cet article