Commémoration, colère et divisions !

Publié le

Commémoration, colère et divisions !

J'étais aujourd'hui à 12H à Antibes où je suis élue, pour l'hommage aux victimes des attentats.

Les discours des élus de la majorité ne me rassurent pas : c'est ultra-sécuritaire, tape sur Hollande et Valls sans aucune mémoire sur les effets Sarkozy, des discours guerriers. Un élu me parle du rapport à la mort en me disant que pendant la guerre il n'y avait pas de cellules psychologiques et très rapidement la mise en cause de l'islam. Un autre élu me dit qu'il faudrait non pas un état d'urgence mais un état martial.

Décidément nous ne sommes pas du même monde Et il est vrai qu'eux, ne vont pas aux manifestations gratuites et populaires de notre département !

Bon j'étais là pour rendre hommage aux victimes alors je me mets dans un coin en pensant à un ami qui a cherché son fils toute la nuit la peur au ventre et d'autres amis blessés et encore à l'hôpital.

Je pars à Nice avec l'objectif de m'arrêter sur la prom' pour entendre un peu ce qu'il se dit. Il est toujours aussi difficile pour moi de marcher sur la promenade et là j'apprends par des amis que les politiques ont été très mal reçus et en particulier Valls. D'autres me disent que cet accueil sous les sifflets était mené par une bande du FN ,remerciée ensuite par Marion Maréchal Le Pen.

Et malheureusement j'assiste à quelques scènes racistes écoeurantes. Une femme part en pleur car, en plus du chagrin d'avoir vu sa fille mourir le 14 juillet, des racistes l'insultent et lui hurlent dessus et de rentrer chez elle. Cela ressemble à la scène de samedi !

Alors attention, notre département a déjà depuis très longtemps une vraie difficulté avec le vivre ensemble et un racisme ambiant très présent.

Et au delà des polémiques politiques que lancent dangereusement les élus locaux comme Estrosi, Ciotti , Marion Maréchal Le Pen, Vardon l'identitaire, le risque de la division et des clivages est très fort. La colère n'est pas toujours de bon conseil.

Alors rassemblons-nous, soyons solidaires pour la paix et le vivre ensemble.

Commenter cet article