Retour sur la 70ème fête du château ...

Publié le

Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...
Retour sur la 70ème fête du château ...

Permettez moi de revenir sur la fête du château. Et oui, il faut bien une semaine pour s'en remettre physiquement et nerveusement, mais quel plaisir pour moi que notre parti, le parti communiste français soit capable d'organiser ces moments-là.

En effet, la fête du château,

- c'est plus de 50 stands où se mêlent nourriture, boisson, information politique. Quelle image du jeune homme qui attend sa crêpe tranquillement en remplissant la consultation citoyenne "Que demande le peuple ?"

- c'est 10 heures de concert en 2 jours sur 2 scènes avec les imprévus comme l'épouse du chanteur des "p'tits gars laids" qui accouchent le jour de la fête du château et du coup pas de fête du château pour le groupe. Bienvenu au nouveau né et à l'année prochaine pour le groupe.

- c'est 4 techniciens qui courent partout pour avoir sonorisation et lumière toute la nuit

- c'est plus de 10 heures de débat avec des gens assis parterre, attentif, interrogatif à l'espace débat avec une des plus belle vue sur le port de Nice

- c'est des dizaines et dizaines de militants qui tiennent les stands pendant 2 jours, qui montent, démontent, nettoient

- c'est des rencontres importantes avec des responsables politiques et syndicaux de toute l'Europe et le monde culturel

- c'est une équipe qui travaille depuis mars avec moi pour que tout cela fonctionne : Mathieu, Virginie, Jean-Jacques,Pascal, Denis, Lionel, David et la JC.

- Mais c'est surtout des milliers de personnes qui viennent sur cette colline du château pour débattre, pour discuter et pour passer un moment de fraternité, de convivialité "au calme" comme disent les ados d'aujourd'hui dans une société et un département parfois dure à vivre.

C'est toujours rassurant de voir toutes ces personnes heureuses, joyeuses, paisibles, calmes, discuter ensemble dans les files d'attente aux toilettes ou aux buvettes.

Dans la soirée du samedi, je me suis insérée dans un groupe de personnes assises parterre pour parler avec eux. Qui dit que la jeunesse n'est pas politisée ? Cette discussion a duré plus de 30 minutes et croyez moi ou pas le sujet n'était pas les noms des candidats aux présidentielles mais bien les changements nécessaires à cette société devenue invivable ...

D'autres moments sur la fête font du bien au moral : les remerciements sur les réseaux sociaux, les SMS du lendemain et les "mercis au PCF d'organiser cette fête, bon courage pour la suite..."

Pour tout cela et malgré toutes les difficultés pour organiser cette fête cette année, le PCF06 va continuer à mettre toute son énergie pour organiser la 71ème l'année prochaine.

Bravo à toutes celles et ceux qui ont permis la réussite de cet évènement politique, sportif, culturel du département des Alpes-Maritimes.

Commenter cet article