De retour de Calais

Publié le

De retour de Calais
De retour de Calais
De retour de Calais

Lundi, je participais à la délégation du PCF qui a passé la journée à Calais. Le but de la journée était de comprendre, pour rencontrer les militants communistes de la ville, les élus du département, les associations aidant les migrants et les migrants eux-mêmes. Tout cela pour affiner les propositions et permettre de tenir un discours commun au sujet des réfugiés de Vintimille, de Paris et de Calais.

En revenant d'un tel déplacement, on ne dort pas très bien et on réfléchit beaucoup;

C'est 10000 personnes qui ont fui guerre, misère, famine et violence et qui ont tenté de réorganiser leur vie dans ce qu'ils appellent eux-mêmes la jungle.

D'année en année, il y a eu des aménagement avec une association laïque " Vie Active" avec 137 salariés qui gèrent accès aux services publics, nourriture, douches, vie sociale .... avec le plus d'humanité possible. Cela ressemble parfois à la planification de la misère mais ce sont malgré tout plusieurs milliers de personnes qui vivent dans ces aménagements. tout cela en savant que du jour au lendemain, certains disparaissent et personne ne sait où ces personnes sont passés. A côté de ces aménagements du CAP et du centre Jules Ferry, c'est cette fameuse jungle que les médias montrent et que le gouvernement veut démanteler.

Alors oui il est indécent de laisser des personne dans de telle condition mais il est aussi indécent de laisser penser que la France ne serait pas capable d'accueillir 10 ou 12 000 personnes. Il est aussi indécent d'annoncer le démantèlement de la partie en dur de cette structure sans préparer l'accueil de ces réfugiés, sans travailler à l'accès à l'emploi, l'accès à leur droit de réfugiés et de demandeurs d'asile.

il est aussi indécent que la France n'accepte que 10% des dossiers de demande d'asile, il est indécent que la France et son gouvernement refuse sa tradition d'accueil. Il est indécent que l'Europe préfère construire des murs que d'ouvrir les frontières.

Il est indécent que la France fasse la leçon à l'Angleterre alors que cette même France ferme la frontière italienne dans les Alpes-Maritimes.

il est aussi parfois indécent d'entendre des acteurs économiques justifier systématiquement leur baisse de bénéfice à cause du flux migratoire et à côté de cela "jouer" avec des objets très sophistiqués de sécurité ...

Alors oui il est urgent que la France relance sa politique d'acceptation de droits d'asile et il est totalement irresponsable de démanteler cette jungle sans préparer l'accueil dans des CAO.

Je continue à dire que ce déplacement m'a permis de mieux comprendre et de dire que tout acte de solidarité concrète doit être complété pas des actes politiques pour trouver des solutions pérennes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article