Au royaume du commerce, tout le monde n'est pas roi !

Publié le

Au royaume du commerce, tout le monde n'est pas roi !

Et oui, Jean Leonetti découvre depuis quelques temps le frénésie des projets de surface commerciale au nord d'Antibes avec l'agrandissement de Carrefour et la future ZAC des Clausonnes. Mais dans ce délire de surface commerciale, il n'y a pas de places pour tout le monde.

A Juan-les-Pins, la galerie marchande du Palais des Congrès n'a jamais vraiment été vivante et maintenant est en train de mourir à petit feu.

Quelle est la stratégie du groupe Duval, bailleur privé titulaire du bail emphytéotique décidé par la ville (j'ai voté CONTRE à l'époque) ?

En effet la ville offrait gentillement la galerie commerciale à gérer pour rentabiliser la construction du palais des congrès; Il parait que les prix sont très importants et les commerces ne tiennent pas.

Quelles sont les intentions du bailleur ? Installer seulement des commerces de luxe pour les congressistes ?

Au fait, la ville devrait un jour comprendre que la multiplication des commerces ne correspond pas à la multiplication des clients. Ils sont eux soumis à une baisse du pouvoir d'achat indéniable qui ne les fait pas aller vers les commerces.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article