Et ça continue !

Publié le

Et ça continue !

Le problème des bonnes nouvelles est qu'il faut savoir en profiter car elle ne dure pas dans ce département.

Et voilà, hier soir, 4 nouveaux citoyens solidaires en garde à vue à Sospel, libérés aujourd'hui vers 17H, et nouveaux procès le 10 mai.

Des posts d'insulte à la justice et au droit d'Estrosi, celui qui se croie encore Maire, Député .... Et oui il n'a pas réussi à dormir après la relaxe de Pierre-Alain.

Le Procureur aurait fait appel de la décision de justice.

Un dispositif armée, police, gendarme hallucinant.

Imaginez, à Sospel 70 hommes de l'armée, la fameuse force sentinelle, 30 gendarmes en poste fixe au village, les gendarmes mobiles à différents points de contrôle aux 4 coins du village, environ 10 policiers nationaux. Ces effectifs augmentent quand il y a une opération particulière, les chasseurs alpins et parfois la légion étrangère parcourent les chemins de randonnée, contrôle à chaque train et souvent au bus et il semblerait que l'armée dispose même d'un drone ....

Délire, non ! Cela ressemble un peu à de la chasse à l'homme. Tous ces moyens pour rendre une frontière hermétique (ce sont les mots du Préfet)

Et pendant ce temps-là, des hommes, femmes, mineurs dorment dehors, livrés à eux mêmes sans secours, sans accès à leurs droits après avoir fui guerre, famine et violence.

Il est urgent d'utiliser l'argent public autrement comme par exemple à l'ouverture d'un centre d'accueil et d'orientation.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OSTRIC 08/01/2017 08:07

De toute façon entre la mer Méditerranée et la mer du Nord il y aura bien des "trous" par où les "migrants" pourront passer et en plus un membre de sa famille un certain fillo veut en supprimer parmi les fonctionnaires pour un total de 500. 000, il doit y avoir quelques policiers municipaux et nationaux . Et puis les migrants, on les prive de certains de leurs droits pas de leur hargne de vivre, et quand ils ont traversé tout ce qu'ils ont traversés avant d'arriver à nos frontières pas grand chose peuvent les arrête, et trouveront vite une faille pour poursuivre leur route