Compte-rendu du Conseil Municipal du 16 Février 2017

Publié le

Je commencerai ce compte-rendu par un coup de colère : l’absence de beaucoup d’élus de la majorité, du Front National ou des verts sous prétexte que ce sont les vacances scolaires. Est-ce que la démocratie et le rôle d’élus doivent s’arrêter pendant les vacances scolaires ? Ce n’est pas ma façon de voir les choses et malgré une semaine très difficile personnellement, j’ai assumé comme tous les conseils municipaux le rôle que m’a donné la population antiboise en votant pour notre liste, un rôle d’opposante, de gauche et de construction alternative.

 

Mon 2ème coup de colère est par rapport aux élus du Front National qui se foutent complètement des dossiers de notre ville, qui n’écoutent rien, qui refusent le débat et lisent leur papier fait ailleurs que dans notre ville. Ils arrivent en retard, sortent, sont sur leur téléphone. Le prix du ridicule a été pour Cornec, élu du FN, de retour dans la salle après une petite promenade, intervient sur une délibération déjà voté.

Ces élus ne respectent rien, ni la démocratie, ni leurs électeurs, ni les institutions mais peut-être que pour eux être élu et touché 200€ par mois sont les seuls objectifs. C’est lamentable et ce n’est vraiment pas très courageux de refuser le débat dans les institutions.

Je suis intervenue sur 2 arrêtés. Le premier pour montrer mon mécontentement à l’interdiction qui nous a été faite d’aller jusqu’au quai des milliardaires. (mon intervention)

Le Maire plutôt en colère m’a expliqué qu’une manifestation devait se déclarer sur un domaine public et que je ne l’avais pas fait et qu’on devrait bien accueillir les milliardaires. Profonde erreur M. Le Maire, la manifestation a été déclarée mais la CCI est intervenue auprès de la Préfecture pour nous interdire un domaine public avec 3 parlementaires…. Faute, non ????

Je suis intervenue sur 2 autres arrêtés concernant des préemptions de terrains. (mon intervention)

Ensuite nous avons parlé de la ZAC Marenda-Lacan qui est maintenant dans la phase de commencement, j’ai voté le permis de démolition sur la simple phase du parking Lacan, le périmètre n’en est que là pour l’instant. (mon intervention)

Sur le TCSP (Transport en Commun en Site Propre), Jean Leonetti ne répond pas car il juge ce sujet hors périmètre Marenda-Lacan et donc comme d’habitude quand cela concerne les transports en commun, il décide d’improviser après !

Sur l’école Paul Arêne, beaucoup de flou dans la réponse et on a pu comprendre que lors de la phase 2 ou 3 d’aménagement, cette école risque de disparaître. Pour la relocalisation des restos du cœur, Jean Leonetti a rappelé sa promesse de les laisser en coeur de ville mais sans préciser les lieux envisagés.

Le FN n’a pas voté car le projet ne respecte par le style provençal et trop de logements sociaux.

Un 2ème projet a été exposé, celui sur le secteur à enjeux des 4 chemins. Des logements autour du rond-point avec 40% de logements sociaux. J’ai voté Pour. (mon intervention)

Le FN a de nouveau voté Contre à cause des 40% de logements sociaux en expliquant que la majorité applique avec trop de zèle la loi SRU. Affligeant de bêtises quand on sait que plus de 4400 familles sur la CASA sont en attente d’un logement social et que 70% de la population des Alpes-Maritimes sont dans les barèmes d’accès à un logement social.

J’ai voté Pour l’extension de la salle de mini Basket au stade Foch, le partenariat d’éducation artistique avec le lycée Audiberti et les musées, la contractualisation de la subvention de l’ACLA et la demande de subvention pour des travaux dans le musée Picasso.

J’ai voté pour le fait que la Ville garde la compétence du PLU et refuse le transfert à la CASA.

Je me suis abstenue sur les petites modifications du PLU (mon intervention)

Je n’ai pas voté l’aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine, l’AVAP (mon intervention)

J’ai voté Pour le financement des différents festivals et animations par les casinos tout en précisant que l’on peut élargir la participation à d’autres festivals. (mon intervention)

J’ai voté Contre l’augmentation des droits de place des marchés. (mon intervention)

J’ai voté Pour l’extension du groupe scolaire Jean Moulin.

J’ai voté Contre l’ensemble des délibérations sur les budgets et je me suis abstenue sur la redevance concernant l’assainissement. (mon intervention sur le budget)

J’ai voté Contre le projet de l’avenue Mirabeau. Il ne dispose d’aucun logement social.

Dans cette série de délibérations, le FN s’est encore distingué en ne votant pas pour l’acquisition de 20 logements sociaux chemin du Tanit. Expliquez moi comment peuvent-ils revendiquer d’être le parti des personnes en difficulté en votant comme cela.

J’ai voté POUR les 3 délibérations au sujet des fonds Barnier suite aux inondations d’octobre 2015. Mais j’ai posé quelques questions sur les multiples situations sans réponse. (mon intervention)

Le Maire me répond un peu nerveux en expliquant qu’il n’a pas à faire de réunions publiques alors que c’est le Préfet qui a fermé les campings et non lui. Il se défend de toute responsabilité sur la situation des campings. En revanche, il dit clairement que les campings avec construction et sans permis de construire ne se réinstalleront pas mais il ne veut pas non plus laisser ces espaces à l’abandon. Il ne me répond sur la possibilité de fonds Barnier pour les campings

Le Maire continue son explication en disant que la CASA va réfléchir sur les possibilités d’activités économiques sur ce site et annonce son rendez-vous avec le Préfet Leclerc le 20 mars.

Il affirme aussi qu’il n’y aura pas de réunion publique à ce sujet mais qu’il a rencontré tous les sinistrés.

Décidément difficile d’ouvrir un débat général sur l’aménagement du territoire et les risques d’inondation dans la ville.

J’ai voté Pour différents délibérations sur la petite enfance qui étaient avant tout des demandes de subvention à la CAF.

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article