Journée internationale des droits des femmes

Publié le

Journée internationale des droits des femmes
Journée internationale des droits des femmes
Journée internationale des droits des femmes

En cette journée je remercie Mathieu et Pascal d'avoir collé les affiches dans Nice de la campagne du PCF "L'égalité fait progresser l'humanité"

 

Mercredi 8 mars : Journée internationale pour les droits des femmes

 

Dans une période où les droits des femmes sont de nouveau sujets à de nouvelles attaques et même de nouvelles régressions tant dans les domaines de la vie personnelle, professionnelle que politique, les femmes posent partout la question de leurs droits et de l’égalité. Certes, ce débat ne soit pas s’ouvrir seulement cette journée mais profitons malgré tout de cette date pour parler droits et égalités.

Tout d’abord, un peu d’histoire

La légende veut que l’origine du 8 mars remonte à une manifestation d’ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n’a en réalité jamais eu lieu ! En revanche, l’origine de cette journée s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe, au début du XXe siècle.

La création d’une Journée internationale des femmes est proposée pour la première fois en 1910 lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrit alors dans une perspective révolutionnaire.

La date n’est tout d’abord pas fixée, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

La date est réinvestie avec le regain féministe des années 70 et la « Journée internationale des femmes » est reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977 puis en France en 1982. C’est une journée de manifestations à travers le monde, l’occasion de faire un bilan.

La Journée pour les droits des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Il serait d’ailleurs bon de répéter à M. Macron que les femmes n’ont voté pour le première fois qu’en avril 1945 pour éviter les erreurs monumentales lors de sa déclaration « Pour voter la loi de 1905, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite ».

Et maintenant

Toutes les données statistiques sont au rouge. Les femmes continuent de gagner 23% de moins que les hommes à poste équivalent alors qu’en moyenne, elles réussissent mieux leur parcours scolaires. 216 000 femmes déclarent être victimes de violences conjugales chaque année, 122 d’entre elles sont mortes en 2015. Les femmes sont toujours extrêmement minoritaires à l’Assemblée Nationale, au Sénat et comme maires de grandes villes.

Ces quelques données demandent sans aucun doute de faire de l’égalité Homme-Femme une grande cause nationale.

En effet qui sait qu’en 2015, les Alpes-Maritimes ont été déclarés département pilote en matière d’égalité Femmes-Hommes ? Et pourtant sous l’impulsion à l’époque de la région, le Club égalité voyait le jour dans les Alpes-Maritimes. Ce club avait pour objectif de mettre en place les conditions du changement, de définir un plan d’actions, d’améliorer la qualité d’emploi des femmes ….

On pourrait lancer un appel à témoignage pour trouver des bilans d’actions de ce Club !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article