mouvement social chez Legrand Antibes

Publié le

mouvement social chez Legrand Antibesmouvement social chez Legrand Antibes

Comment ne pas comprendre la colère de ces salariés, essentiellement des femmes, qui travaillent dans des conditions difficiles avec des demandes de rendement au chronomètre ...

Tout cela dans une boîte qui a été répertoriée comme une des plus performantes du CAC40,  fleuron français de la production de matériel électrique de qualité dont le PDG s'est octroyé de glorieuses augmentations, qui fait un bénéfice hallucinant en 2016 qui approche le milliard d'euros....

Et pourtant, cette boîte, Legrand refuse une augmentation demandée par ces 400 salariés de 30€ par mois et une prime de vacances de 400€. Elles vont entamer leur 3ème jour de grève demain.

N'est-ce pas dérisoire? Comment accepter cette marque terrible de mépris de la direction pour toutes celles et ceux qui participent grandement à l'enrichissement de leur patron et des actionnaires ?

Il est grand temps de donner de nouveaux droits aux salariés de ces grands groupes.

Au passage, combien de centaines de milliers d'euros d'argent publique a touché Legrand en CICE ?

Je suis allée à leur rencontre cet après-midi et je repasserai demain dans la journée pour continuer de les entendre, de les soutenir.

Aucun dénigrement de leur travail malgré les conditions mais un immense sentiment d'injustice sacrément compréhensible !

Ce monde du travail marche sur la tête.

J'ai envoyé de suite un courrier au député de la circonscription, Jean Leonetti.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article