déclaration suite à l'élection d'Emmanuel Macron

Publié le

déclaration suite à l'élection d'Emmanuel Macron

Marine Le Pen est battue, c’est une très bonne chose.

Les françaises et les français ont refusé la haine, la division, le racisme et l’imposture sociale portée par l’extrême-droite. C’est un vrai soulagement même si personne ne doit banaliser le gain de voix entre les 2 tours de ce parti dangereux pour notre république.

Dans les Alpes-Maritimes, le score du Front National est inquiétant et nous sommes, nous communistes, plus que jamais engagés à combattre leurs idées et ne jamais banaliser cette régulière augmentation de voix.

Cependant, l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la république n’est pas pour nous un moment de joie et d’enthousiasme et nous partageons la colère de millions de personnes qui se sont sentis piégés par ce 2ème tour.

Nous savons que ses choix ne sont pas les nôtres, ne sont pas ceux de nouveaux progrès sociaux, démocratiques et écologiques.

Nous l’avions dit entre les 2 tours, la bataille continue avec les élections législatives du 11 et 18 juin. Nous ne nous résignons pas, nous voulons permettre l’entrée d’un maximum de députés de gauche, pour porter des lois de changement, de progrès aux services des intérêts des salariés, du vivre ensemble, de l’humain d’abord.

Pour cela, il est fondamental de rassembler la Gauche, la vraie, la gauche anti-austérité avec un projet clair de transformation sociale pour faire barrage à l’extrême-droite à l’assemblée nationale et être en capacité de résister aux mauvais coups libéraux d’Emmanuel Macron.

Le Parti Communiste entre, dès demain, en campagne pour imposer les vrais débats dans les élections législatives, les besoins sociaux, démocratiques et écologiques pour améliorer la vie quotidienne des gens et le rassemblement pour lutter contre la droite et l’extrême-droite beaucoup trop fortes dans notre département.

 

Cécile Dumas

Commenter cet article