Déclaration après le 1er tour des législatives

Publié le

Déclaration après le 1er tour des législatives

Déclaration de Cécile Dumas après le 1er tour de l’élection législative

A l’issue de cette séquence électorale que nous avions annoncé périlleuse et même dangereuse pour le peuple de gauche faute de rassemblement, je tiens d’abord à remercier toutes celles et ceux qui nous ont soutenus dans cette campagne. En effet, toutes ces rencontres et le collectif humain que nous formons sont une force dont nous aurons besoin pour cette nouvelle période politique qui s’ouvre et dont nous aurons besoin pour continuer à porter les exigences de progrès sociaux et de la solidarité.

Je tiens aussi à remercier les 1138 électrices et électeurs qui nous ont fait confiance mais je ne peux pas cacher la déception qui est la nôtre aujourd’hui compte tenu de l’engagement sincère, constant et honnête que nous mettons à travailler aux services de la population, du vivre ensemble, du vivre mieux de notre ville et plus largement.

Je tiens aussi à remercier Arnaud Delcasse avec qui, nous avons fait un travail de rassemblement de la Gauche qui certes n’a pas été suffisamment entendu par le score électoral mais nous avons fait de la politique propre sans jamais céder aux polémiques.

Nous avons fait de la politique pour les citoyens, au service de la proximité et pas au service d’un homme.

Compte tenu du gâchis qu’a constitué la division que nous avons eu cesse de combattre contrairement à d’autres, nous continuerons à travailler au rassemblement des forces qui veulent redonner de l’espoir à celles et ceux qui souffrent au quotidien des politiques d’austérité.

Je ne peux pas cacher ma grande inquiétude face aux résultats nationaux et locaux de ces élections concernant la faiblesse historique de la participation, la faiblesse des scores de la Gauche.

Au sujet du 2ème tour dans la 7ème circonscription, nous laissons nos électrices et électeurs totalement libres de leur choix. Nous connaissons le programme de ces 2 candidats : celui de M. Pauget contre lequel je lutte depuis des années au conseil municipal d’Antibes et celui de M. Ben Abderrahmane, candidat Macron qui va soutenir la casse du code du travail, des droits des salariés, la casse des services publics, l’augmentation de la CSG ou la suppression de 120000 fonctionnaires.

Pour nous, les mois à venir devront être ceux de la mobilisation contre les ordonnances Macron mais aussi de l’analyse et de la refondation de la Gauche dans son organisation, dans son projet et dans son rapport à la société.

Nous appelons aussi au soutien financier pour payer notre campagne.

Pour cela tout le monde peut verser quelques dizaines d'euros à l'ADF-PCF et l'envoyer à l'adresse suivante Cécile Dumas - 10, avenue Pasteur - 06600 ANTIBES.

La somme versée est déductible des impôts à la hauteur de 66% de la somme versée.

Merci de votre collaboration.

Cécile Dumas


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article