Enfin l'état des écoles en débat à Antibes

Publié le

Enfin l'état des écoles en débat à Antibes

Vous trouverez l'article de la presse locale d'aujourd'hui suite à mon intervention au conseil municipal que vous trouverez en entier ci-dessous.

Au fait, le Front National n'avait rien à dire sur les écoles et encore moins sur le budget supplémentaire. on ne peut pas complètement les appeler les rois du silence car ils ont réussi à dire du mal sur la construction de logements sociaux !

Mon intervention sur le budget supplémentaire :

Ce budget supplémentaire a pour mission de distribuer le reliquat de 18 millions d’euros du Compte administratif 2016 avec la prudence habituelle de la majorité d’Antibes.

Alors vous le savez, je ne cautionne pas cette prudence que j’appelle même cela un manque de volonté politique à répondre aux besoins d’un grande partie de la population.

On nous annonce aujourd’hui plus de 11 millions d’autofinancement complémentaire.

Cela donne à la ville une réelle possibilité d’investissement.

Et je n’en citerai qu’une aujourd’hui car je me suis déjà exprimée à ce sujet dans le budget prévisionnel.

Il y a un vrai problème dans notre ville au sujet de l’état des bâtiments de  certaines écoles.

La première est une inquiétude au sujet de l’amiante de l’école Pont Dulys.

Je ne rentrerai pas dans la polémique de qui a raison ou tort sur la réalité de la poussière d’amiante. Je ne suis pas capable de juger et je n’ai pas étudié les différentes expertises.

En revanche, je sais que cette école a une structure métallique de type « Pailleron » et au lieu de se lancer dans une rénovation partielle. On a les moyens de la reconstruire et il me semble que ce serait faire preuve de responsabilité de démolir et reconstruire. On sait le faire pour un palais des congrès, pour des immeubles, faisons-le pour une école qui en a besoin !

Je citerai 2 autres écoles qui ont un grand besoin de travaux et qui doivent souffrir des mêmes maux que Pont Dulys : ce sont Super Antibes et Le Ponteil, bâtiments datant de la même période.

Alors profitons de cette marge de manœuvre pour accélérer et rendre plus ambitieux le plan de rénovation des écoles de notre ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article