Une journée de politique durant l'été

Publié le

Une journée de politique durant l'été
Une journée de politique durant l'été
Une journée de politique durant l'été
Une journée de politique durant l'été

Hier, j'ai passé la journée à Sospel pour voir le dispositif de l'armée, de la police te de la gendarmerie mais aussi pour débattre avec des citoyens et mieux organiser la solidarité envers les migrants qui fuient la violence, la misère et qui arrivent aux portes des Alpes-Maritimes depuis 2 ans et le soir, rendez-vous à la fédération avec d'autres citoyens solidaires pour travailler à l'expo photo concernant ce sujet que nous aurons à la fête de l'Huma.

Alors voici quelques remarques sur ce que j'ai pu voir et entendre dans cette journée.

Je trouve un peu surprenant qu'un hôtel privé, qu'un centre de vacances appartenant à une association agrée Jeunesse et Sport LSCA soient réquisitionnés par l'Etat ou autre pour loger des dizaines de policiers et des dizaines de militaires depuis des mois. Tout cela pour surveiller la voie ferrée venant d'Italie et les routes venant de la Roya et d'Italie.

Une certitude, les policiers en civile entretiennent leur forme dans les chemins de randonnée autour de Sospel.

Je suis en effet surprise qu'on trouve autant d'argent public pour ce déploiement de forces hébergées très correctement et que l'on soit incapable d'ouvrir des espaces publics pour permettre un accueil digne et l'accès aux droits des migrants qui prennent tant de risques le long de l'autoroute, le long de la voie ferrée ou dans la montagne.

Dans mes discussions de la journée d'hier, j'apprends que le château de Théoule appartenant au CE d'EDF est vide et coûte très cher en gardiennage.

L'ancienne base aérienne de Roquebrune est toujours propriété de l'Etat et totalement vide.

L'ancien hôpital St Roch est toujours la propriété du CHU de Nice et totalement vide ....

Et il n'y aurait pas de possibilité d'ouvrir un centre d'accueil et d'orientation dans notre département. Foutaise ! Honte !

Je trouve aussi surprenant la possibilité de déplacer une frontière. Et oui, à Sospel et à la bretelle d'autoroute de Menton en venant de Vintimille, tous les véhicules sont arrêtés et souvent fouillés. Et croyez moi ce ne sont pas les cigarettes et l'alcool qui sont recherchés !

Pendant ce temps, le Préfet du 06 refuse toujours un bureau d'accès aux droits d'asile dans la Roya.

Alors le Président Macron a dit qu'il ne voulait plus voir quelqu'un dormir dehors en France. Et bien, je l'invite volontiers à parcourir les Alpes-Maritimes. Et au-delà de cette belle phrase de com' dont il est coutumier, il faut maintenant l'assumer. Et s'il n'annonce pas la création d'un centre d'accueil et d'orientation dans le 06, s'il n'annonce pas des moyens en fonctionnaire pour prendre les demandes de droit d'asile et les examens des dossiers, s'il ne fait pas en sorte que les associations humanitaires puissent travailler décemment pour aider les migrants à la frontière franco-italienne .... Et bien, on lui rappellera sa phrase avec obstination et on lui dira clairement que la démagogie ne peut pas tenir face à l'inhumanité de l'Etat au sujet de cette crise de l'accueil des migrants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article