2 faits différents, conclusions identiques sur la CASA

Publié le

2 faits différents, conclusions identiques sur la CASA

Ce soir, je vais vous raconter 2 expériences, 2 faits très différents mais qui me font conclure la même chose.

La communication, les postures ne font pas une politique juste et ne répondent pas aux besoins des habitants.

Hier, je suis passée saluer et discuter avec les membres de l'association ASEB de BIot qui ne décolèrent pas du mépris de la CASA qui se contente de vouloir leur apprendre à gérer le risque des inondations mais sans aucun travaux qui permettraient de les limiter. Situation d'autant plus inquiétante quand on sait que le Préfet demande la dissolution du SIAQUEBA qui était pour l'instant un syndicat mixte qui permettait entretien et alerte sur l'Etat de la Brague.

Et oui la communication et les mots du Maire et du Président de la CASA ne font pas avancer les travaux et un vrai plan de prévention des inondations !

Aujourd'hui, j'ai une conversation téléphonique avec un salarié de Galderma que je vais rencontrer plus longuement lundi matin. Comment accepter une entreprise avec actionnaire majoritaire Nestle, pas connu pour de grandes difficultés financières, qui touche 23 millions d'euros de Crédit Impôt Recherche, qui veulent déplacer des salariés en Suisse et supprimer 400 emplois !

Au fait je parie même qu'il serait ravi d'attendre les ordonnances Macron pour éviter le PSE et pouvoir faire un plan de rupture conventionnelle collective.

Et oui M. Le Président, la communication ne cache pas la réalité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article