A Antibes, l'éducation à la citoyenneté est très contôlée !

Publié le

A Antibes, l'éducation à la citoyenneté est très contôlée !

En effet, je suis en colère ce soir.

Depuis plusieurs semaines, nous travaillons avec Marie-Christine Vergiat, députée européenne et des enseignants du lycée Jacques Dolle à Antibes à un projet sur la citoyenneté européenne.

Les objectifs étaient clairs :

- comprendre le fonctionnement des institutions européennes

- découvrir les différents pays européens

- rencontrer plusieurs députés européens du groupe la Gauche Européenne à Briuxelles.

Ce projet ne demandait aucun financement des familles ou de l'établissement. Les jeunes auraient pu réaliser un publi-reportage en interrogeant plusieurs députés européens.

Et bien, non ! La citoyenneté à Antibes est "la chasse gardée" de la Droite :!

Le proviseur a refusé le projet par crainte de prosélytisme, de propagande ! N'importe quoi !

Et pourtant, je connais un conseiller municipal de la majorité qui utilise aussi sa qualité de prof pour présenter le conseil municipal et qui fait inviter des classes de son collège à la plupart des commémorations de la Ville.

Et oui, a Antibes il faut être de DROITE pour avoir le droit de faire des projets citoyens.

Décidément, les Alpes-Maritimes n'est pas un département comme les autres car Marie-Christine Vergiat, députée européenne Front de Gauche intervient régulièrement dans des classes en Seine St Denis pour parler de la citoyenneté européenne.

#onvautmieuxqueca

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article