Pour une France hospitalière et fraternelle

Publié le

Pour une France hospitalière et fraternelle

 

Des militants communistes des Hautes-Alpes, des Bouches du Rhône et des Alpes-Maritimes se sont réunis ce samedi 17 mars à Nice. Ils sont tous impliqués dans des actes de solidarités concrètes envers les migrants.

Ensemble, ils ont décidé de travailler pour améliorer le réseau de solidarité communiste envers les migrants dans la région PACA.

Depuis plus de 2 ans, les militants communistes de la région PACA demandent à l’Etat Français plus de dignité, plus de fraternité, plus de solidarité, plus de responsabilité pour accueillir les migrants fuyant misère, guerre, violence, pauvreté …

Il est intolérable que le gouvernement français préfère développer les brigades de police et de militaires à la frontière franco-italienne et laisser des hommes et des femmes prendre des risques incroyables au péril de leur vie sous prétexte qu’ils sont en exils.

Ensemble, les communistes de la région PACA demandent l’abandon de toute poursuite judiciaire envers les citoyens solidaires, l’installation de centre de 1er accueil dans les Alpes-Maritimes et dans les Hautes-Alpes et un plan d’urgence pour une prise en charge sociale et éducative de tous les Mineurs Isolés Etrangers (M.I.E.) nouvellement appelés Mineurs Non Accompagnés. (M.N.A.)

Ensemble, les communistes de la région PACA s’opposeront à la Loi Asile-immigration du gouvernement Macron-Philippe et mèneront une grande campagne d’information sur la réalité des flux migratoires et sur une alternative à cette loi en présentant un manifeste pour une autre politique migratoire en France et en Europe.

 

Cécile Dumas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article