Compte Rendu du Conseil Municipal du 29 Mars 2018

Publié le

Ce Conseil Municipal était avant tout celui des questions budgétaires.  Le Front National s’est encore illustré par de nombreux hors sujet et son incapacité à proposer des perspectives pour la ville.

Et je dois dire que la phrase la plus cinglante a été adressée par Jean Leonetti à Cornec, élu FN. En effet Monsieur Le Maire dit à Cornec, après son intervention totalement délirante et de multiples singeries de sa part, « Vous êtes mieux quand vous ne dites rien ! »

J’étais pour une fois d’accord avec Monsieur Le Maire.

 

J’ai voté pour la convention pour la formation des salariés.

 

J’ai voté pour la prise en charge de l’indemnisation de 2 agents, tout comme pour le recrutement d’un agent contractuel.

La délibération du recrutement de l’agent contractuel a donné lieu à une diatribe délirante de Cornec sur la loi SRU qu’il qualifie de Stalinienne. Et oui, il est impensable pour le FN d’imaginer qu’un loyer peut être modéré et impensable que le droit au logement pour tous passera par l’application de la loi SRU entre autre !

 

Je me suis abstenue au sujet du nouveau transfert du mode de gestion  des ZAE (Zone d’Activité Economique) (mon intervention).

 

J’ai voté pour les différentes délibérations concernant la culture et les musées. Au sujet de la contractualisation de la subvention de l’association Label Note, cette association a de nouveau projet et c’est tant mieux. Mais ce serait tellement mieux de disposer d’une MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) à Antibes, pour que les jeunes puissent trouver des lieux de répétition, des espaces de musique urbaine... Mais la jeunesse n’a jamais été une priorité de cette majorité !

 

Je suis intervenue tout en votant POUR au sujet du GEMAPI (mon intervention)

 

J’ai voté POUR l’exonération de la redevance d’occupation dans le secteur Marenda-Lacan durant les travaux.

 

J’ai voté POUR l’avenant des travaux de l’extension du groupe  scolaire Jean Moulin.

 

J’ai voté CONTRE toutes les décisions budgétaires de la majorité.

 

Voici mes motifs de contestation pour le compte administratif, de nouveau très excédentaire.  (mon intervention)

 

Et malheureusement le budget prévisionnel 2018 est construit de la même manière. (mon intervention)

Le Maire et le Député ont répondu à mon intervention en me disant qu’ils pouvaient répondre aux conditions du pacte de l’Etat sans le signer. Et oui, c’est comme cela que l’on s’aperçoit que les réformes de Macron conviennent parfaitement aux hommes de Droite.

Je savais déjà que l’austérité convenait pleinement à la majorité municipale ….

Au passage, le 1er adjoint n’a pas apprécié mon interpellation au sujet de la mise à l’abri des personnes. Et comme prévu, il m’a rappelé qu’il n’est pas question de mettre à l’abri toutes les personnes, c’était juste une phrase qui s’appliquait au plan grand froid m’a –t-il envoyé d’un ton un peu fâché !

Et oui la droite à Antibes fait partie de ceux qui pensent que la misère est supportable en dehors de l’hiver ! Là aussi, c’est affligeant de constater autant de mépris dans une ville aussi riche !

 

J’ai voté POUR la déclaration d’utilité publique de la réalisation d’un programme mixte de logements dans l’immeuble du musée Peynet avec le fait que le musée reste à sa place .

 

Le prochain conseil municipal aura lieu le 18 mai.

Publié dans Conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article