Motion présentée au conseil municipal de vendredi

Publié le

Motion présentée au conseil municipal de vendredi

Avant  un compte-rendu plus précis du conseil municipal de vendredi, voici la motion que j'ai présentée : quelques mesures possibles pour améliorer le pouvoir d'achat à Antibes Juan-les-Pins

 

Notre pays traverse une grave crise sociale et politique qui s’exprime par le mouvement des « gilets jaunes » bien sûr mais aussi celui des lycéens et toutes les mobilisations à l’initiative des organisations syndicales depuis plus de 2 ans.

Cette explosion de colères est la conséquence de plus de 20 ans de politiques d’austérités, de politiques développant la concurrence et la compétition plutôt que le partage et la coopération de la part des différents Présidents et gouvernements.

Des politiques que je conteste souvent dans ce conseil municipal. Des politiques qui ont considérablement aggravé les inégalités sociales et territoriales.

Le Président Macron a exacerbé les colères et le sentiment d’injustice avec son arrogance, son accélération des réformes favorisant les plus riches et avec sa volonté de mépriser le travail des députés et des collectivités territoriales.

Ses propositions annoncées lundi soir ne sont pas à la hauteur et protège toujours les plus aisés de notre société. Ces propositions ne représentent en rien le partage des richesses souhaité mais juste une distribution de miettes qui ne répondront ni aux défis sociaux, ni aux défis démocratiques, ni aux défis climatiques.

Ce n’est pas la popularité de Macron qui m’inquiète mais bien répondre aux besoins de la population.

Ainsi, les politiques locales, intercommunales, départementales ou régionales peuvent avoir un effet réducteur d’inégalités. Et cela peut être étudié au plus vite dans les budgets prévisionnels de 2019 qui ne sont pas encore débattus. La capacité financière de la ville d’Antibes et de la CASA peuvent permettre des mesures de ce type.

 

Ainsi,par cette motion, je propose au conseil municipal de prendre les décisions suivantes :

  • L’encadrement des loyers comme la loi ELAN le permet et le gel des loyers dans les logements sociaux.
  • La gratuité des transports en commun sur toute la CASA
  • Un chèque culture et loisir aux enfants et aux jeunes de noter commune pour leur faciliter l’accès aux associations et aux clubs sportifs.
  • L’accès à toutes et tous à la cantine dans les écoles maternelles et primaires avec la gratuité pour les plus défavorisés.

 

Après débat, les élus LR de la majorité ont voté contre, les élus d’extrême-droite RN ont voté contre et le groupe socialiste n’a pas participé au vote.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article