Ne jamais banaliser l'extrême-droite !

Publié le

Ne jamais banaliser l'extrême-droite !
Ne jamais banaliser l'extrême-droite !

Cette semaine, dans le cadre de mon travail au secteur international du PCF, j'étais présente à la rencontre au Sénat entre 3 sénateurs communistes (Eliane Assassi, Laurence Cohen et Pierre Laurent) et un député brésilien du PT, Paulo Pimenta.

Cela n efait pas les unes des journaux, ni des chaines d'information continue mais l'investiture de Bolsonaro au Brésil est très inquiétante pour le peuple Brésilien, pour la démocratie et fait partie d'une nouvelle progression de l'extrême-droite dans le monde.

Et cela arrive après le putsch institutionnel de Dilma Roussef et l'emprisonnement de Lula sans véritable procès mais ordonné par le juge Moro qui est maintenant ministre de la justice de Bolsonaro.

Il est important de permettre aux députés de Gauche du Brésil de témoigner pour être sûr de ne jamais banaliser l'Extrême-Droite qui s'organise partout dans le monde et parfois en lien avec la Droite. C'est le cas du fils de Bolsonaro qui a réuni dans un colloque au Chili toutes les droites d'Amérique du Sud.

L'Extrême-droite, c'est en quelques jours des lois proclamés par ordonnance sans consultation des parlementaires :

- le système d'éducation totalement démantelé et aux mains des évangélistes

- la suppression du ministère de la culture

- des attaques sur le droit du travail, le droit à la retraite

- attaquer tous les droits humains des minorités

Et tout cela avec un seul motif, en finir avec les politiques socialistes et communistes.

Voici quelques arguments pour ne jamais banaliser l'extrême-droite, ni les rouge-bruns qui ressortent en ce moment.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article