Le délire "sécuritaire"

Publié le

Le délire "sécuritaire"

Hier, à Nice, le Préfet des Alpes-Maritimes a de nouveau montré son incompétence.

Comment expliquer une charge totalement démesuré de policiers "déguisés"  en "robocop" contre une poignée de manifestants pacifistes ?

Comment expliquer qu'un Préfet donne des ordres de silence aux personnels de l'hôpital pour éviter toutes communications sur l'état de santé de Geneviève ?

Comment expliquer qu' en France, une soi-disant grande démocratie, patrie des droits de l'homme, une charge de police cause de telles blessures à une militante pacifiste, qui incarne à Nice la sincérité militante et sa farouche volonté d'égalité de droits ?

Aucune de ces questions ne peut trouver de réponse sauf la colère.

Combien de temps M. Castaner va continuer ses déclarations lamentables et ses décisions de délires policiers ?

Alors on attend tous,  la journée de demain qui sera importante pour mieux connaître l'état de santé de Geneviève.

Mais la famille a mon total soutien dans les démarches judiciaires qu'elle lance.

Il faut faire toute la transparence sur les causes de la blessure de Geneviève.

Toute mon amitié à Geneviève et sa famille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article