Antibes : une histoire de déchet !

Publié le

Antibes : une histoire de déchet !

Aujourd'hui, la presse locale a déballé les histoires de déchets. Et oui, la Côte d'Azur a aussi beaucoup de retard dans le traitement des déchets. Il suffit d'amener quelqu'un d'une autre région à la déchetterie d'Antibes et il se moque de l'installation un long moment.

Alors quelle est cette histoire ? L'ouest du département, Cannes et Grasse avant tout, avait une vieille habitude d'envoyer ses déchets dans un département voisin. Et boum, terminé ! Le Plan déchets de la Région annonce un principe : "chaque département garde ses déchets".

Panique mais pas pour tout le monde, UNIVALOM qui a le monopole du traitement des déchets sur la CASA voit cela avec plaisir car son incinérateur basé à Antibes a un principe bien capitaliste : "plus il brûle, plus ça gagne". Et oui, on va continuer à brûler, brûler ... dans le 06 sans compter les particules rejetées !

Mais l'histoire continue, au nord d'Antibes, doit s'installer "la vitrine" de Sophia-Antipolis, un projet gagné par la compagnie Phalsbourg, l' architecte Jean Nouvel et Xavier Niel là dedans... Que du beau monde alors on ne peut quand même pas laisser la déchetterie d'Antibes à côté. Donc le Maire annonce que cette déchetterie va fermer.

Voici ce que j'ai dit à ce sujet au conseil municipal le 5 octobre 2018 "La déchetterie n’a toujours pas de nouvel emplacement. Il est impensable qu’une ville comme Antibes ne dispose plus de déchetterie, c’est impensable pour notre environnement. Les décharges sauvages dans Sophia-Antipolis ne mettraient sûrement pas très longtemps à se multiplier.

Notre ville a besoin d’une déchetterie moderne et facile d’accès ! Pour moi, il ne peut pas être question de fermer l’existant avant l’aménagement d’un nouveau site."

Lors de cette séance, le Maire me répond "Au sujet de la déchetterie, elle a été localisée à Biot-Antibes. C'est la Zone des Prés qui est une zone qui est une zone à la fois antiboise et biotoise et qui est une zone adaptée, avec l'accord de nos amis biotois".

Aujourd'hui, comme prévu apparait un petit problème, les Biotois n'étaient peut-être pas au courant du projet et du coup Leonetti saucissonne le projet avec une déchetterie pour les professionnels Chemin des Terriers et une déchetterie pour les particuliers à Biot zone des Prés.

 

Comme quoi, j'avais raison de demander un vrai projet avant la fermeture de la déchetterie. Je crains que l'on aille vers une nouvelle crise des déchets dans le 06 et que les dépôts sauvages fleurissent dans Sophia-Antipolis.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article