C'est le rentrée

Publié le

C'est le rentrée

Depuis 2 jours, on parle de la rentrée. En fait c'est surtout Blanquer, le ministre de l'éducation qui en parle.

Moi j'ai l'habitude de téléphoner à des enfants, des ados, des parents d'élèves, des profs pour parler de la rentrée et de lire la presse régionale et nationale.

Plusieurs choses ont attirés mon attention :

- un lycée en grève aujourd'hui car il manque des profs, les livres des nouveaux programmes et des emplois du temps hallucinants.

- le manque de tablettes dans les établissements des régions qui communiquent beaucoup sur cet investissement mais qui ont du mal à le mettre en place.

- très peu de choses sur les lycées professionnels que Blanquer voudrait bien sacrifier !

- et des municipalités qui prennent des mesures concrètes pour le pouvoir d'achat des familles et l'égalité des enfants. Des communes qui offrent un cartable rempli de fournitures à tous les élèves des écoles primaires; Pour une ville comme Vitry (plus peuplé qu'Antibes), cela revient à 107 000€ pour 6 400 sacs remplis.

Quand je vois ce chiffre et quand je connais les capacités financières d'Antibes, cela m'énerve encore plus que le Maire Jean Leonetti n'ait pas répondu à ma proposition de gratuité des fournitures scolaires.

Une alternative sociale à Antibes, c'est possible et ce sont aussi des mesures de ce type qui permettent de dégager du pouvoir d'achat aux familles.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article