Un week-end antiraciste, et bien qu'il gagne vite ...

Publié le

Un week-end antiraciste, et bien qu'il gagne vite ...
Un week-end antiraciste, et bien qu'il gagne vite ...

 

Depuis le décès de George Floyd, les manifestations se multiplient et surtout s’internationalisent.

Aux Etats-Unis, en Allemagne, en Autriche, en Tunisie, au Canada, en Italie, en France, en Australie, en Belgique, en Grande-Bretagne …. des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le racisme, pour l’égalité, pour la justice.

 

J’ai vu les chaines d’info, la majorité des médias, la majorité des journaux cherchant à ne parler que des violences policières et cherchant à opposer policiers et jeunesse de notre pays.

 

J’étais au milieu de la manifestation à Nice et je n’ai pas entendu cela, un cortège de plus de 2500 personnes, un cortège de jeunes et de familles qui hurlaient avant tout leur volonté d’égalité et de justice, avec des pancartes dans les mains écrites en français, en anglais, en espagnol, en italien, en arabe …. Des slogans qui montraient leur citoyenneté du monde, leur métissage et leur envie de vivre dignement avec égalité de droits, leur volonté de justice et de paix.  D’ailleurs, la presse locale avec un journaliste dans le cortège ne s’est pas trompé et a bien décrit cela.

Ces jeunes dans cette manifestation veulent être franco-camerounais, franco-sénégalais, franco-ivoiriens …..ils ne veulent pas choisir leur nationalité mais choisir leur vie avec des droits comme tout le monde pourrait le revendiquer.

 

Pendant cette manifestation, les responsables politiques de droite et d’extrême-droite du département (Ciotti, Estrosi, Vardon …) déblatéraient leur fiel méprisant et méprisable sur twitter car la manifestation n’était pas autorisée, blablabla…… Il est vrai que Castaner rame sérieusement après ses tweets  ravageurs contre Camélia Jordana, et cela avant la mort de George Floyd.

 

Mais qu’ont-ils à répondre aux pancartes qui demandaient une égalité pour trouver un logement, un travail… qui demandaient l’interdiction des contrôles au faciès …. qui demandaient de la justice et pas de la haine, qui demandaient du respect, du vivre ensemble …..

 

Mais j’ai vu aussi des écrits de personnes de gauche qui n’étaient pas dans les manifs et qui veulent elles aussi ne parler que de violences policières. Je dis NON, taisez-vous ou allez écouter avant de donner des leçons !

 

Alors dans ce fameux monde d’après, si on arrêtait de croire que le monde n’est qu’économie, milliards de dollars, PIB, peur…. S’il était égalité, droits, libertés, métissage, diversité, antiracisme ….

 

La Gauche doit réapprendre à parler à cette jeunesse qui ne veut pas être cloisonnée à une génération sans espoir, qui souffre le plus de la pauvreté, le plus du chômage mais qui ne veut pas non plus être forcément vivre dans un monde du salariat.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article