Des priorités surprenantes de la maire de Bezons

Publié le

Des priorités surprenantes de la maire de Bezons

Nous vivons une période particulièrement difficile : une crise sanitaire qui cause une crise sociale et économique très importantes.

Tous les statistiques le disent. Ce sont plus de 30% des salariés de notre pays qui subissent des pertes de salaire importante à cause du covid-19. Et cela à la veille peut-être de nouvelles restrictions de la part du gouvernement.

Tous les statistiques le disent, la pauvreté gagne beaucoup de terrain en France à cause de la crise économique que nous traversons et qui s'annonce durable.

Tous les statistiques le disent, les jeunes vont être en grande difficulté pour trouver du travail en pleine crise et le Val d'Oise est un des départements les plus jeunes de France.

Toutes les enquêtes le disent, en ces périodes de grandes inégalitsé, il faut renforcer les services publics et les humanisés surtout.

ET bien NON, à Bezons, la maire PS - en Marche compatible a choisi une autre priorité : balancer 300 000€ d'argent public pour de nouvelles caméras de video-surveillance pour répondre soi-disant à une promesse.

Alors, il faudrait dire aussi aux habitants que cette somme ne représente pas l'ensemble des dépenses car il y a des abonnements à prendre régulièrement et surtout des caméras sans personne qui regardent les images ne servent vraiment à rien alors il faut payer du personnel devant des écrans et qui ne sera pas au plus près de la population.

Il faudrait dire aussi aux habitants qu'aucune étude sérieuse n'a prouvé le lien : caméra et sécurité publique.

Il faudrait dire aussi que le lobbying caméra engraisse grassement des boites rivées d'argent public sans évaluation d'efficacité.

Il faudrait dire aussi que certaines villes abandonnent les caméras car cela coûte très chère pour pas grand chose. Et j'invite les habitants de Bezons a vérifié régulièrement les marchés qui vont concernés les caméras et faire le total d'argent public tous les ans !

Il faudrait dire aussi que la police municipale ou un ASVP ne remplaceront jamais des agents de police nationale car pas la même formation et pas les mêmes prérogatives.

NON, la priorité à Bezons n'est sûrement pas 300000€ de caméras en surfant sur la mode caméra sans aucun preuve d'efficacité.

Si les caméras empêchent la pauvreté et les licenciements, je suis prête à changer d'idée!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article